• sustainable100% durable (ESG)
  • stock-controls100% d'actions possible
  • fees100% de transparence en matière de frais
  • secure100% sécurisé par une banque privée suisse
  • 5 questions à se poser pour comparer les fonds du pilier 3a

    Avez-vous décidé de placer vos avoirs 3a dans un fonds au lieu de les laisser à la banque sans intérêt? Il faut vous en féliciter. La question se pose maintenant de savoir avec quel fournisseur vous voulez investir votre argent. Le choix est vaste. Comparez soigneusement les fonds de prévoyance 3a: posez-vous, ainsi qu'au futur prestataire, ces cinq questions importantes avant de vous décider pour une solution.

    Quelle sera ma flexibilité?

    Avec un compte de dépôt 3a, par exemple via votre banque ou une plateforme numérique, vous disposez d'une grande flexibilité en termes de dépôts et de profil d'investissement. Vous pouvez suspendre un versement annuel à tout moment en cas d'interruption de travail, ou ne verser que le montant que vous pouvez payer. Avec une assurance, vous êtes obligés de verser un montant minimum chaque année jusqu'à l'âge de la retraite. En contrepartie, vous êtes davantage incités à épargner et vous avez beaucoup plus de chances d'atteindre votre objectif d'épargne.

    Des conseils personnalisés sont-ils disponibles?

    Si vous voulez des conseils et que rien ne vaut un contact personnel, votre banque ou votre compagnie d'assurance est probablement la mieux placée pour vous servir. Toutefois, si vous préférez voir par vous-même sur le marché et agir de manière indépendante, les fournisseurs numériques sont idéaux pour vous. Certains fournisseurs numériques vous conseillent également volontiers en personne avant que vous ne souscriviez vous-même une police numérique (par exemple Descartes Prévoyance). Il n'y a pas de bon ou de mauvais choix, tout dépend de vos préférences personnelles.

    Dans quelle mesure le fournisseur est-il indépendant?

    Lors de la comparaison des fonds du pilier 3a, il faut également tenir compte de la question de l'indépendance du prestataire. En particulier avec les fournisseurs numériques, l'indépendance n'est pas toujours acquise. Par conséquent, cherchez à savoir s'il existe des dépendances vis-à-vis des banques et des fondations d'investissement en arrière-plan. Par exemple, le prestataire distribue-t-il uniquement ses propres fonds, ou ceux de la banque en arrière-plan, ou s'appuie-t-il sur les meilleurs produits disponibles sur le marché? Vous pouvez lire sur l'indépendance de Descartes Prévoyance ici.

    Puis-je investir mon argent de manière durable?

    Tout ce qui porte la mention «durabilité» n'est pas vraiment durable. Seuls ceux qui investissent selon des directives ESG strictes  dans l'ensemble de leur portefeuille sont véritablement durables. Les fournisseurs qualifient souvent leurs portefeuilles de «durables», mais ce qu'ils veulent dire en réalité, c'est qu'une certaine proportion des titres qu'ils détiennent est conforme aux critères ESG. Dans le cas d'une stratégie d'investissement passive avec des ETF, il n'est souvent pas possible de mettre en œuvre l'intégralité du montant de l'investissement de manière durable. Il est donc judicieux de demander au fournisseur quels critères de durabilité sont utilisés pour investir et quelle est la composition exacte des portefeuilles.

    Combien dois-je payer en frais?

    Tous les prestataires de services de retraite numériques sont massivement moins chers que les banques ou les compagnies d'assurance établies. Vous bénéficiez des mêmes services, mais jusqu'à 0,5% à 1,0% moins cher par an. Ces coûts de gestion du patrimoine peuvent sembler minimes, mais il ne faut pas les sous-estimer. Sur un horizon d'investissement de 30 ans, cette épargne se transforme en une grande fortune. Cependant, les coûts suivants ne sont souvent pas divulgués de manière transparente par les fournisseurs, et vous devriez vous renseigner à leur sujet avant de signer un contrat:

    • Y a-t-il des frais supplémentaires pour les devises étrangères ? Ceux-ci peuvent facilement représenter 0,20% de plus par an.

    • Les honoraires comprennent-ils ou non la TVA? La TVA est actuellement de 7,70%, et vous la payez également de votre porte-monnaie.

    • Quel est le montant du TER – frais encourus par l'ETF ou le fonds – que vous payez? Selon le fonds, ils s'élèvent à 1,50% par an.

    Si vous souhaitez investir de manière durable, les frais sont plus élevés, car vous devez exclure activement certaines actions de l'indice. Cette activité coûte quelque chose. Il faut donc aussi tenir compte de ces aspects.

    Articles associés

    Catégories:
    Retour à vue d'ensemble