• sustainable100% durable (ESG)
  • stock-controls100% d'actions possible
  • fees100% de transparence en matière de frais
  • secure100% sécurisé par une banque privée suisse
  • Qu’est-ce que l’investissement ESG?

    Que signifient exactement les trois lettres «ESG»? La notion d’investissement responsable désigne généralement le fait d’intégrer dans les décisions d’investissement les facteurs environnementaux et sociaux ainsi que les facteurs de gouvernance (ou facteurs ESG). Les facteurs ESG couvrent un large éventail de thèmes qui ne font habituellement pas partie de l’analyse financière, mais qui peuvent néanmoins avoir une pertinence dans le domaine financier.

    Concrètement, l’abréviation ESG signifie en anglais:

    • Environmental: l’entreprise concernée produit des articles en ménageant l’environnement et/ou en utilisant des énergies renouvelables. 
    • Social: l’entreprise concernée crée des conditions sociales équitables pour toutes les parties prenantes. 
    • Governance: l’entreprise concernée dispose de systèmes de contrôle interne qui permettent de respecter des lois et des règles afin d’éviter des risques.
       
    dimensions-esg
    Que veut dire ESG?

     

    Appliquer les critères ESG permet de mesurer, p. ex., comment des entreprises réagissent au changement climatique, comment elles gèrent leurs chaînes d’approvisionnement, comment elles se comportent avec leurs collaborateurs et si elles créent ou non une culture d’entreprise caractérisée par des rapports de confiance.

    Chez nous, à Descartes Prévoyance, nous suivons strictement toutes les directives ESG pour la totalité de nos produits de placement, et nous observons aussi notamment les recommandations d’exclusion de l’Association suisse pour des investissements responsables (ASIR-SVVK). Mais nous ne faisons pas d’«Impact Investing» puisque nous ne pouvons pas garantir que les entreprises individuelles concernées déploient effectivement les effets souhaités par leurs activités.
     

    Qu’est-ce que l’Impact Investing et quels sont ses liens avec l’ESG Investing?

    La notion d’ESG Investing est proche de celle d’Impact Investing (en français: investissement axé sur les résultats). Toutefois, l’Impact Investing a pour but non seulement de réaliser un rendement financier positif mais aussi d’atteindre des résultats positifs mesurables sur l’environnement ou sur la société. Des entreprises comme Discovering Hands, p. ex., qui tire parti du sens du toucher plus développé de femmes aveugles pour identifier précocement le cancer du sein, fait partie des entreprises qui font de l’Impact Investing. Elle accroît ainsi les chances de survie des femmes concernées tout en intégrant simultanément des femmes aveugles dans le monde du travail. Dans ce cas, le pur résultat financier n’est manifestement pas la seule condition à remplir.

    Le fait que, dans l’Impact Investing, on attribue un degré d’importance tout aussi élevé – voire plus élevé – à l’effet des différents facteurs qu’au rendement financier dans leur pondération nécessite d’exercer de manière très active les droits de propriété. Dès lors, c’est plutôt le capital-risque qui convient à de tels objectifs, à savoir le capital-risque qui est alloué à de telles entreprises par des investisseurs institutionnels, autrement dit par des entreprises à but lucratif qui opèrent en dehors du marché des capitaux. En outre, lorsqu’il s’agit de financer des initiatives axées sur les résultats (= Impact Investing), recourir à la dette privée («Private Debt»), à savoir aux capitaux de tiers, est tout aussi important que de faire appel aux capitaux propres privés. Selon le Global Impact Investing Network (GIIN) et l’entreprise Symbiotics, les placements à taux fixes constituent déjà un tiers de tous les placements axés sur les résultats («The Financial Performance of Impact Investing Through Private Debt», avril 2018).

    Compte tenu de l’importance de l’argent privé, il n’est pas certain que l’on puisse véritablement parvenir au résultat souhaité – à savoir à l’«impact» visé – en investissant dans des actions et emprunts d’entreprises traditionnels cotés en bourse. Ironiquement, c’est donc justement dans l’Impact Investing qu’existe le risque de «Greenwashing», autrement dit le risque d’assertions fallacieuses sur des pratiques, des prestations ou des produits présentés à tort comme étant «à fort impact». Pour cette raison, chez Descartes Prévoyance, nous poursuivons une stricte approche ESG au lieu d’adopter une approche «Impact Investing» non vérifiable.
     

    ESG n’est pas synonyme de moins de rendement

    Le concept d’ESG est apparu pour la première fois en 2005 dans une étude intitulée «Who Cares Wins». Cette étude a montré clairement que le fait d’intégrer dans les décisions de placement des facteurs environnementaux et sociaux et des facteurs de gouvernance induit une amélioration des marchés financiers – et, de ce fait, conduit à un monde plus durable pour notre société. On affirme encore souvent aujourd’hui que la focalisation sur les critères ESG donnerait lieu à des rendements inférieurs. Or, ce n’est pas le cas. L’investissement durable ne signifie pas que les investisseuses et les investisseurs devraient choisir entre le rendement et une bonne conscience. Bien au contraire. Nous avons fait l’expérience que c’est précisément en les combinant avec notre stratégie de risque minimum que les critères ESG jouent à plein. Les effets de l’intégration des critères ESG dans nos décisions d’investissement n’affectent que marginalement notre style de placement. Si nous augmentons p. ex. de 30% le score ESG, notre stratégie de risque minimum n’est «entravée» qu’à raison de 7%. De cette façon, même en mettant en œuvre les critères ESG dans leur intégralité, nous pouvons également poursuivre nos objectifs (performance adaptée aux risques et amortisseur de risque en cas de crises financières) sans faire de compromis importants. Ainsi, pendant la grande crise financière de 2008, nos portefeuilles ont aussi nettement mieux performé que les stratégies indicielles traditionnelles. Ce n’est donc pas un hasard si nous avons opté pour la mise en œuvre des critères ESG pour le style de placement «Risque minimum» ou «Minimum Volatility».

    esg-investing

    Conclusion: le fait que l’approche ESG peut tout à fait donner lieu à des rendements plus élevés est compréhensible puisque les risques sont inférieurs: lorsque des entreprises intègrent le respect des critères ESG dans leurs décisions de placement à long terme, elles peuvent attirer les meilleurs talents, se constituer une base de clientèle loyale et réduire leurs risques commerciaux. Notre performance à long terme confirme ces faits.

    Catégories:
    Retour à vue d'ensemble